mardi 19 avril 2016

Critique Livre n°39 : Le début des haricots de Fanny Nodet-Gayral

           Salut la Compagnie !  

Ce livre a été reçu en partenariat avec Livraddict et l'auteur elle-même. Je découvre en effet un livre autoédité et je peux dire que je n'ai pas été déçue ! En avant pour Le début des haricots de Fanny Nodet-Gayral ! 
 
 
Quelques données sur le livre :
Titre : Le début des haricots
Auteur : Fanny Nodey-Gayral
Année de parution : 2015
Editions : Livre auto-édité par l'auteur
Prix : 6,99 €
Nombre de pages : 184 p.
 
Le résumé :
Anna, trentenaire au régime alimentaire aléatoire et à la vie sentimentale en dents de scie, exerce brillamment le métier de médecin urgentiste dans un hôpital parisien. Comme chaque année, son père, cardiologue autoritaire et réputé mais phobique de l'avion, envoie sa fille à San Francisco afin de présenter ses derniers travaux dans un congrès prestigieux. Au lendemain d'une garde particulièrement mouvementée, Anna s'envole sans grande conviction vers les États-Unis, par crainte des foudres paternelles plus que par réelle motivation scientifique. Alors lorsqu'elle remarque à l'aéroport le panneau indicatif d'un stage de thérapie sur le thème du courage, elle se dit qu'il est peut-être temps de faire quelque chose...

 

Mon avis :
Encore merci à Livraddict et Fanny Nodet-Gayral d'avoir proposé ce livre dans le cadre des partenariats hebdomadaires de ce super site pour la communauté des lecteurs. J'ai été attirée par plusieurs choses, son titre et le jeu de mots qu'il renferme, mais aussi le résumé et l'écriture « chantante » qu'il nous montre.

Ce roman raconte donc l'histoire d'Anna, trentenaire, médecin urgentiste et célibataire. Comme chaque année, elle supplée son père lors d'un congrès de cardiologie aux États-Unis. Mais cette année n'est pas comme les autres. La dernière garde qu'elle effectue avant de s'envoler vers San Francisco la voit se questionner sur son futur en tant que médecin. Et, quand elle a le choix entre faire ce qu'on attend d'elle et prendre sa vie en main en suivant une psychothérapie de groupe, elle n'hésite pas et s'embarque dans une aventure à laquelle elle-même ne s'attendait pas.

Elle analyse alors sa vie et sent les changements s'opérer en elle. C'est aussi le temps des rencontres, d'une rencontre en particulier :). Certains passages sont un peu prévisibles mais ça ne gâche rien au livre !

J'ai adoré Anna. Cette femme consciencieuse, et pourtant tellement coincée dans sa vie, passe sa vie à davantage s'occuper des autres que d'elle-même. Effacée et lente à la colère, elle est très drôle et attachante.

Dans ce roman elle est entourée par deux groupes de personnes. D'un côté sa famille et de l'autre les autres participants de la thérapie. Parviendra-t-elle à établir un équilibre entre les deux ? Á vous de le découvrir !

J'ai également aimé cet ancrage médical avec les deux visions de la médecine, celle du corps et de l'esprit. N'étant pas familière du cadre médical, je ne peux pas juger de la plausibilité de ce qui y est décrit, mais on sent que l'auteur est familière du milieu. Le tout est fait pour le profane et ça rajoute quelques passages très cocasses (Eh oui, maintenant je connais le nom savant de la morve !). 

Et que dire de l'écriture !! Elle est super. J'adore cette plume si légère et pétillante, pleine de métaphores et de clins d'œil. C'est super facile à lire même si j'ai eu un peu de mal avec la mise en pages au début. Avec le manque de guillemets ou de tirets avant les dialogues, c'est juste un coup de main (ou de cerveau !) à prendre.
 

En résumé, vous l'avez sûrement compris, ce livre est un presque coup de cœur. L'histoire passe du triste au drôle en passant par le touchant. Les personnages sont sympathiques et attachants, et le tout est sur un ton très léger et espiègle ! C'est un 19/20 pour moi. Je recommande !!!

2 commentaires:

  1. Ce livre a été auto-édité... Dois-je en déduire que les haricots ont été "auto-plantés" ?? Anna trouve l'amour , tient tête à son père ... La petite Anna toute sage , toute lisse , la fille timorée , laisse peu à peu place à une Anna dévergondée , libertine et libertaire... Anna s'affranchit et franchit toutes les limites . Anna est libérée , délivrée , elle ne s'effacera plus jamais. L'entourage d'Anna ne la reconnaît plus , la révolution est en marche...Anna qui ne faisait pas de vague , déchaîne des tempêtes...

    RépondreSupprimer
  2. Quelqu'un était inspiré on dirait :)
    Merci pour ton avis ;)

    RépondreSupprimer